Renégociation de contrat de bail - 4 conseils de négociation de bail ● B2B Estate - Renegociation de bail

Renégociation de contrat de bail - 4 conseils de négociation de bail

Renégociation de contrat de bail - 4 conseils de négociation de bail

Vous manquez de recul et de connaissances !

Lors d'une négociation de bail de bureaux, les chances sont souvent en défaveur des locataires, car le propriétaire connaît le marché et ses potentialités.

Après tout et c’est normal, les propriétaires veulent obtenir le meilleur rendement sur leurs investissements immobiliers. Ils fixent des loyers mensuels élevés et incluent des conditions essentielles qui favorisent la bonne gestion de leur patrimoine.

Cependant, vous pouvez négocier presque toutes les clauses de votre bail immobilier. C'est d'autant plus important si vous ne voulez pas commettre d'erreurs qui pourraient faire échouer votre entreprise. En particulier, la négociation des bonnes conditions peut avoir un impact positif sur votre entreprise à bien des égards.

Même si les négociations de bail prennent du temps et coûtent de l’argent, faire tourner les conditions à votre avantage n’est pas difficile à faire. Nous savons que la négociation d'un bail de bureau peut être ardue au début, et c'est pourquoi nous avons compilé des conseils de négociation de bail provenant de représentants de locataires professionnels.

  1. Lisez attentivement
    Méfiez-vous des petits caractères.
    Les baux professionnels comportent souvent des clauses complexes et de grandes quantités d’informations à analyser. Il est donc essentiel que vous lisiez les petits caractères : le diable se cache dans les détails. 
    Lorsque des points apparemment mineurs sont négligés, ils peuvent facilement devenir des préoccupations majeures plus tard.
    Examinez attentivement les clauses de non-concurrence
    Les clauses de non-concurrence peuvent être excellentes pour vous si elles limitent les autres locataires, mais elles peuvent vraiment limiter votre capacité à faire des affaires lorsqu'elles s'appliquent à vous. 
    Mettez tout par écrit
    Mettez toujours vos négociations par écrit en détail, vous éviterez tout malentendu. De plus, lorsque le propriétaire est au courant de ce que vous voulez, il peut facilement répondre à vos demandes.
    Quand des travaux sont à réaliser, exiger un cahier des charges et des plans d’exécution. 
    Des points apparemment insignifiants peuvent avoir un impact considérable sur l'économie globale d'un bail. Par exemple, l'ajout de quatre petits mots - "plafonné à 3 %" - au texte décrivant les augmentations annuelles indexées sur l'inflation d'un bail pourra éviter à votre entreprise de voir ses coûts monter en flèche si l'inflation des années 1970 et 1980 revient. C'est un domaine dans lequel un avocat peut être un auxiliaire utile de votre agent dans les négociations de bail.

  2. Faites le tour du marché
    Lorsque vous faites le tour du marché, vous êtes en mesure de connaître les loyers moyens du marché dans la région et de découvrir d'autres espaces qui pourraient être plus adaptés à votre entreprise. 
    Même s'il n'y a qu'un seul espace parfait pour vous, la clé pour obtenir les meilleures conditions est de créer une concurrence pour votre location. Savoir ce que les autres propriétaires proposent vous aide à évaluer les conditions de location à demander dans votre offre pour l'espace que vous voulez. Cela crée également une certaine crainte de perte de la part de votre propriétaire en lui faisant savoir que vous pourriez aller ailleurs.

  3. Faites le calcul
    Il est essentiel que vous examiniez attentivement tous les frais accessoires que vous allez payer afin de vous assurer que le coût total correspond à votre budget. 
    En outre, il est également important de savoir que votre loyer ne sera pas calculé uniquement sur le nombre de mètres carrés que vous occuperez, mais aussi sur la portion de mètres carrés que vous partagerez avec d'autres locataires. Votre propriétaire utilisera les parties communes pour déterminer le nombre de mètres carrés à louer. Il est donc important de demander le détail du calcul afin d’en vérifier l’exactitude et l’équité.
    N'hésitez pas non plus à demander des précisions sur toute augmentation future du loyer de base et des frais accessoires.
    Examinez le coût total
    Les charges et les taxes peuvent représenter entre 50 à 100% en plus de votre loyer de base. C’est l’ensemble des postes financiers qu’il faut considérer. 

  4. Envisagez d'engager un agent immobilier Tenant Rep
    Si votre entreprise ne comprend pas le marché et les négociations de location, ou si elle ne dispose pas d'une personne ayant le temps de prendre en charge la négociation, vous devriez envisager de faire appel aux services d'un agent professionnel qui peut vous aider à obtenir le meilleur accord.
    Un représentant des locataires travaille uniquement avec le locataire et fournit des conseils impartiaux. Avoir un représentant de locataire de votre côté peut améliorer les résultats pendant le processus de négociation. Nous comprenons le marché, et nous pouvons vous montrer des opportunités cachées.
    Nous avons une connaissance approfondie du marché de l'immobilier. En outre, nous utilisons plusieurs outils pour analyser le marché et déterminer si une zone ou même un bâtiment convient aux besoins de votre entreprise. En travaillant avec nous, vous n'avez plus à vous poser de questions sur l'étude de marché et la négociation du bail.


Des questions ? Contactez-nous

Tous nos articles